Skip to main content Skip to home page

Promouvoir la lecture en suisse romande

La promotion de la lecture par les cantons romands
depuis PISA 2000


Résumé | Anne Froidevaux
La première enquête PISA, en 2000, privilégiait l’évaluation des compétences en lecture des jeunes de 15 ans dans les pays de l’OCDE. En Suisse, ses résultats ont suscité la stupéfaction en révélant les compétences plutôt moyennes des jeunes en lecture. Avec  PISA 2009, la lecture revient au centre des préoccupations de l’enquête et clôt un cycle de 9 ans autour de cet objet d’apprentissage complexe. Au-delà des résultats et des différentes interprétations que l’on peut en faire, c’est l’occasion de s’interroger sur ce qui s’est passé dans l’intervalle ou, en d’autres termes, de se demander si les résultats en lecture de PISA 2000 ont suscité une volonté politique autour de l’encouragement de l’apprentissage de la lecture. Plutôt que de dresser une liste exhaustive des actions menées par l’instruction publique des cantons romands, cet article s’intéresse à quelques projets de promotion de la lecture et à quelques-uns de ses acteurs : il entre dans le concret de la promotion de la lecture pour voir comment elle est envisagée, quels moyens elle met en œuvre ou quelles sont ses réussites et ses difficultés.

Ouvrir l'article en PDF
Nach oben / en haut